menu space
menu space
menu space
menu space
menu space
Vf home
menu space
 
  Oxford University Crest Record detail
Voltaire Foundation logo
Back to: Search | Browse | Results

 

SVEC
L’Orient anglais
connaissances et fictions au XVIIIe siècle

Volume: SVEC 2011:10
Series editor: Jonathan Mallinson
Author: Claire Gallien

 
Date of publication: October 2011

Pagination: xiv + 246 pp., 2 ill., pb (broché)

Price: £70 / €80 / $93

  ISBN-13: 978-0-7294-1023-6

Description: Source d’étude mais également d’inspiration, l’Orient a influencé de nombreux penseurs, historiens et écrivains anglais du XVIIIe siècle, dont les textes ont contribué au développement d’une véritable mode orientale en Angleterre. Mais parmi ces représentations de l’Orient se confondent ouvrages érudits et fictifs, connaissance et imagination.
Relisant un corpus de romans dits pseudo-orientaux à partir de leur intertexte savant, Claire Gallien met en évidence la déconstruction des frontières entre textes fictifs et non-fictifs. Si le roman s’inspire de l’érudition orientaliste, celle-ci emploie des techniques de vulgarisation propres à l’écriture romanesque.
Dans L’Orient anglais C. Gallien examine le lien qui unissait une mode à un système de connaissance, et permet de voir le rôle d’une culture étrangère dans la constitution d’une littérature nationale.

Introduction
i. L’Orient avant les Mille et une nuits
ii. L’Orient des Lumières
iii. Orientalisme, historiographie et théorie
1. La mode orientale
i. Traduction des contes: les érudits français s’intéressent à la fable orientale
ii. Diffusion des contes: un succès de librairie
iii. Réception des contes: la pratique du double regard
2. Typologie des orientalistes
i. L’orientaliste universitaire
ii. Le voyageur orientaliste
iii. L’historien des peuples orientaux
iv. L’orientalisme ‘hors les murs’
3. Pseudo-orientalisme et savoir
i. Représentations tropologiques
ii. Emprunts discrets
iii. Emprunts manifestes
4. La fabrique du savoir
i. Déplacer les manuscrits
ii. Fragmenter et autoriser les écrits
iii. Traduire les textes
5. Littérature orientale et corpus littéraire anglais
i. L’invention d’un patrimoine littéraire en partage
ii. La création d’un Orient supplémentaire
Conclusion
Annexe 1: La bibliothèque orientale d’Edward Gibbon
Annexe 2: Gravures de costumes pseudo-orientaux destinés au théâtre
Annexe 3: Tableau chronologique comparé des publications orientalistes, récits de voyage et ouvrages pseudo-orientaux anglais
Bibliographie
Lectures complémentaires
Index

Collaborator biographies: Claire Gallien est maître de conférences à l’Université Paul-Valéry Montpellier III où elle enseigne la littérature et la civilisation britanniques du XVIIIe siècle. Elle travaille actuellement sur la construction du savoir orientaliste et le rôle joué par les lettrés orientaux.

1